GLOBALADVOCACY . c o m

Chacun d'entre vous peut créer l'évènement!

   



 

 

 

 

La Conduite agressive

  • Des routes congestionnées conduisent à l'agressivité au volant
  • Comment éviter des situations de conduite agressive?

Des routes congestionnées conduisent à l'agressivité au volant

Il est ressorti de la cinquième Étude annuelle sur l'agressivité au volant Nerfs d'acier commandée par la Steel Alliance et le Conseil canadien de la sécurité, que 90 pour cent des Canadiens interrogés étaient d'avis que les embouteillages pouvaient conduire à l'agressivité au volant. Plus de 40 pour cent des répondants avaient par ailleurs déclaré qu'ils devenaient exaspérés ou agressifs dans un embouteillage.

Quatre-vingt-quatre pour cent des personnes interrogées ont déclaré qu'ils avaient adopté des comportements agressifs au volant, en grillant par exemple des feux jaunes ou en roulant au-dessus de la limite permise. Bien que cela soit quatre pour cent de moins que l'an dernier, il s'agit d'un chiffre très élevé. Signalons que 72 pour cent des répondants étaient d'avis que ce phénomène était de plus en plus répandu. On a également pu déterminer grâce à cette étude que 65 pour cent des Canadiens interrogés croyaient que le nombre de congestions de la circulation était à la hausse.

La conduite agressive est également attribuable à des facteurs autres que les encombrements des routes. À preuve, plus de 90 pour cent des répondants deviennent frustrés au volant lorsqu'ils voient d'autres conducteurs en train de lire, de manger et d'utiliser des dispositifs de haute technologie, tels que le téléphone cellulaire — en hausse de 15 pour cent par rapport à 2001.

La somnolence au volant y est également pour quelque chose dans la conduite agressive. Près de 50 pour cent des personnes interrogées soutiennent qu'il y a un lien entre la conduite agressive et le manque de sommeil. Ils sont plus de 40 pour cent à déclarer qu'ils avaient pris le volant lorsqu'ils étaient somnolents au cours de la dernière année, alors que sept pour cent ont déclaré s'être endormis au volant.

Le premier moyen de défense qui s'offre aux conducteurs, est de faire montre de vigilance au volant et de faire de la conduite leur priorité numéro un. Le dernier est de veiller à ce que son véhicule soit sécuritaire et en bon état de fonctionnement pour mieux se protéger lors d'un accident et pour mieux pouvoir éviter un accident.

En 2003, le secteur de l'acier accordera avant tout une importance aux aciers perfectionnés à haute résistance (AHSS) dans le cadre d'une initiative de sensibilisation destinée à promouvoir la mise en oeuvre de nouvelles technologies dans le secteur de l'automobile. Les aciers perfectionnés à haute résistance procurent une formabilité, une résistance et une durabilité accrues.

Résultats de l'enquête 2003 sur la multiplicité des tâches au volant

  • 91 pour cent des conducteurs interrogés deviennent frustrés lorsqu'ils voient d'autres conducteurs en train de faire plusieurs tâches à la fois au volant – en hausse de 4 pour cent par rapport à 2002 et de 15 pour cent par rapport à 2001 ; plus de femmes que d'hommes se disaient frustrés (93 pour cent par opposition à 89 pour cent)
  • Ce qui frustre le plus les répondants sont les autres conducteurs qui lisent ou utilisent un dispositif de haute technologie, comme un portable ou un ordinateur de poche (73 pour cent), suivis de ceux et celles qui se maquillent, qui se rasent ou qui se peignent (66 pour cent) ou qui parlent au téléphone cellulaire (65 pour cent)
  • 80 pour cent des conducteurs interrogés avaient effectué plusieurs tâches à la fois au volant au moins une fois au cours des douze derniers mois. La majorité a mentionné boire du café ou une boisson gazeuse.
  • 89 pour cent des personnes interrogées ont vu d'autres conducteurs effectuer plusieurs tâches à la fois. La majorité a mentionné l'usage du téléphone cellulaire.
  • 97 pour cent des conducteurs âgés de 18 à 49 ans avouent avoir fait plusieurs tâches au volant l'an dernier, comparativement à seulement 64 pour cent de ceux ayant 50 ans et plus.

Comment éviter des situations de conduite agressive

Restez calme au volant

  • Planifiez vos déplacements. Prévoyez suffisamment de temps pour éviter les courses contre la montre.
  • Respectez la limite de vitesse afin d'assurer une circulation fluide.
  • Trouvez d'autres itinéraires, ainsi que des trajets qui vous permettront d'éviter les routes achalandées.
  • Laissez la ponctualité de côté. Si vous avez un téléphone cellulaire, téléphonez aux personnes concernées pour leur annoncer que vous serez en retard.
  • Si vous prenez un verre ne prenez jamais le volant.
  • Si vous voyagez avec de jeunes enfants, faites souvent des arrêts et apportez des jouets et des livres.
  • Donnez l'exemple aux jeunes passagers. Les enfants sont très observateurs. Enseignez-leur l'importance de la courtoisie et de la conduite préventive.

Mettez-vous à l'abri des conducteurs agressifs

  • Ne vous sentez pas menacé. Soyez poli, même si l'autre conducteur ne l'est pas. Si un autre conducteur vous lance un défi, prenez un grand souffle et cédez-lui le chemin.
  • Ne quittez pas la route des yeux. N'intimidez pas davantage un conducteur agressif au moyen d'un contact visuel négatif ou de gestes mal à propos.
  • Soyez toujours courtois au volant. Donnez l'exemple aux autres conducteurs en étant toujours courtois et en conduisant de façon préventive.
  • Prenez toutes les mesures de sécurité. Assurez-s qe tous les passagers ont bouclé leur ceinture de sécurité. C'est la mesure de sécurité numéro un pour les passagers.


Étude 2003 sur l'agressivité au volant

http://www.safety-council.org                     
                                      

doteasy.com - free web hosting. Free hosting with no banners.

 

 

 

 

   GlobalAdvocacy.com
       User Agreement | Privacy Policy

                © 2003 - 2004 Conseil canadien de la sécurité