GLOBALADVOCACY . c o m

Chacun d'entre vous peut créer l'évènement!

   




 

 

 

     

    

 

 

Les États-Unis souhaitent que l'ONU soit plus puissante, dit M. Bolton

Par Judy Aïta Correspondante du
« Washington File » à l'ONU

(La nomination du nouveau représentant permanent des É.-U. à l'ONU)

New York (Nations unies) - Le nouveau représentant permanent des États-Unis à l'ONU aura à s'occuper de questions très importantes sur lesquelles la communauté internationale va se pencher dans les mois à venir.

Le 1er août, le président Bush a nommé par décret M. John Bolton, ancien sous-secrétaire d'État à la maîtrise des armements et à la sécurité internationale, au poste de représentant permanent des États-Unis à l'ONU. M. Bolton, dont la nomination n'est valable que pour la période allant jusqu'en janvier 2007, remplace M. John Danforth qui a démissionné en janvier dernier.

Lors d'une cérémonie organisée à la Maison-Blanche, M. Bolton a déclaré : « Nous appelons de nos vœux une organisation plus puissante, plus efficace, fidèle à ses idéaux et à ses fondateurs, et suffisamment agile pour agir au XXIe siècle. »

Le secrétaire général de l'ONU, M. Kofi Annan, a déclaré qu'il avait hâte de coopérer avec le nouveau représentant des Etats-Unis à un moment où l'ONU était en pleine réforme.

« Un ambassadeur, a-t-il dit, peut être très énergique, mais il ne doit jamais oublier qu'il faut convaincre 190 autres, ou du moins la majorité d'entre eux, de la nécessité d'agir.

« Donc, si un ambassadeur garde cela à l'esprit (...) qu'il est résolu à écouter les autres et à coopérer avec eux pour trouver des solutions mutuellement acceptables, alors cet ambassadeur réussira. »

L'Organisation des Nations unies se prépare à célébrer son 60e anniversaire à la mi-septembre. Ses membres espèrent alors adopter des réformes et un ordre du jour qui fourniront une épure pour cette institution mondiale au XXIe siècle.

Au cours du mois dernier, les États-Unis ont annoncé leurs objectifs. Ils tiennent par-dessus tout à insister sur les réformes administratives. Ils sont également favorables à la création d'un nouveau conseil des droits de l'homme, d'un comité du maintien de la paix et d'un fonds pour la démocratie.

Ils souhaitent en outre que l'ONU accorde une plus grande importance au développement économique, à la prévention de la prolifération des armes de destruction massive et à la lutte contre le terrorisme.

« Les États-Unis ont besoin de l'ONU, et l'ONU a besoin des États-Unis. Nous devons œuvrer de concert, a déclaré M. Annan. Il importe que nous coopérions dans les mois à venir afin de mettre en œuvre les réformes qui ont été proposées. »

Il faut également renforcer les relations entre les États-Unis et l'ONU, a affirmé le secrétaire général. « Je pense qu'elles se sont fragilisées récemment et que nous devrions être en mesure de les resserrer. »

Dans l'allocution qu'il a prononcée à l'occasion de la nomination de M. Bolton, le président Bush a déclaré que celui-ci insisterait sur les réformes de l'ONU et sur la nécessité d'obtenir des résultats.

« J'envoie M. Boston à New York en toute confiance, a-t-il dit. Il croit passionnément aux objectifs de la Charte des Nations unies et à la promotion de la paix, de la liberté et des droits de l'homme. Sa mission est maintenant d'aider l'ONU à se réformer de façon qu'elle puisse renouveler les promesses de ses fondateurs en ce XXIe siècle. »

Selon le président, M. Bolton indiquera clairement que les États-Unis considèrent l'ONU comme « une source d'espoir, de dignité et de paix ».

À Washington, le président de la commission sénatoriale des affaires étrangères, M. Richard Lugar, a déclaré pour sa part qu'il était important que M. Bolton soit au siège de l'ONU avant le début, en septembre, de la 60e session de l'Assemblée générale.

« Le président, a-t-il dit, a agi dans les limites de son autorité, en harmonie avec une nette majorité des sénateurs et dans l'intérêt de la mise en œuvre de réformes constructives de l'ONU. »

 

 


 

 

 

 

       

GlobalAdvocacy.com     
 © U.S. Departement of State
User Agreement | Privacy Policy